Journée internationale de la bière : Christophe a bu pendant 24 heures

[Enquête immersive] »La soif du cœur ne s’apaise pas avec une seule bière »

Le calendrier grégorien est rempli des dates les plus importantes de notre société : l’anniversaire de la mort de Michael Jackson, la finale de La France a un incroyable talent, ou encore la journée internationale de la frite belge. Tous les ans, le premier vendredi d’août, c’est la bière que l’on fête.

Pour fêter l’édition 2018 de la journée internationale de la bière, Christophe a souhaité nous faire part d’un témoignage : ce qu’il a fait pour fêter l’édition 2017 de cet événement. Une histoire pleine de sincérité et de rebondissement, à lire dans l’ambiance moite d’un PMU, accompagné d’une pinte fraîche.

bière 1
© Futura-Sciences

Christophe : 

« Le 4 aout dernier, pour fêter la plus ancestrale des boissons, j’ai décidé de lui rendre hommage en ne consommant aucun breuvage non-tiré du houblon. Ne croyez pas que c’est une décision prise à la légère : mon grand-père, et son père avant lui, étaient brasseurs à Poitiers. J’ai été bercé dans la bière, et c’est aussi pour leur rendre hommage que j’ai fait ce choix.

Pour entamer ce voyage éthylique, je me suis donc préparé durant une semaine : je me suis hydraté au maximum, j’ai lu tout ce que je pouvais sur les effets de l’alcool par forte température sur mon corps, et surtout j’ai appris à me retenir de faire pipi après la première pinte. Quand j’ai consulté mon médecin traitant pour lui expliquer mon projet, il m’a ri au nez en me disant que j’étais complètement dingue, et que c’était une très mauvaise idée. Faible. Après ma consultation, je me suis rendu en magasin spécialisé pour me procurer tout le matériel nécessaire afin d’être efficace dans mon expérience.

bière 3

Le jeudi soir, je me suis donc couché de bonne heure après avoir bu une tisane. A 8 heures le vendredi, quand mon alarme a sonné, je me suis levé et je me suis servi une grande pinte de bière blanche pour commencer la journée bien hydraté. J’ai également ajouté un peu d’IPA à mon muesli. Je ne suis pas très café, donc en général au réveil une boisson fraiche me suffit.

Dans le métro, le CamelBak m’a été super utile, pour ne pas que les voyageurs me voient boire dans le métro dès 9 heures du mat. Arrivé au bureau, je me suis servi une pinte et j’ai allumé mon ordinateur. Il faisait déjà 23 degrés, j’avais la tête qui tournait. La journée allait être longue.

À LIRE :   Pokémon Go ou conduire, il faut choisir

Au moment de la pause dej’, mes collègues me regardait de travers : je n’avais pas répondu à un seul mail, la présentation client pour l’après-midi n’avait pas du tout avancé, et je venais de roter. Honorez vos racines qu’ils disaient.

Quand j’ai repris le boulot après ma pause, mon boss avait l’air vraiment en colère. Il est venu me voir et m’a dit que ma petite expérience avait assez duré, que je pouvais partir du bureau dès maintenant si c’était pour « ne rien foutre de la journée ». Tant mieux, je pourrais profiter tranquille au bar.

J’ai appelé les copains pour qu’ils viennent fêter avec moi. Le temps que mon pote Jérôme débarque, j’ai la tête dans les toilettes : ça faisait plus de 6 heures que j’enchainais les bières, et mon estomac ne tenait plus le coup. En effet, je descends d’une longue lignée d’estomacs fragiles… Mais je ne me laisse pas abattre pour autant ! La journée internationale de la bière, c’est MA journée, et je la finirais comme je l’ai commencé : la choppe à la main.

Quand la nuit a commencé à tomber, moi aussi. Je voyais le barman se frotter les mains en regardant notre table : Jérôme, Blanche et Pauline m’avait rejoint dans ma petite aventure, et à nous quatre on avait une descente Olympique. A minuit moins 10, mon Uber me dépose devant chez moi, et je roule jusqu’à mon lit. Au total : j’ai bu 9,5 litres de bière et dépensé plus de 150€ en bière et équipement. J’ai aussi vomi 4 fois (à 13, 16, 19 et 23 heures), failli perdre mon job et je me suis tordu la cheville en allant pisser.

bière 2

Conclusion : la bière, c’est bon. mais avec modération. Mais comme le disait Benjamin Franklin, La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut que nous soyons heureux. »

 

Open Minded reste un blog de distraction et non de politique. Les enquêtes immersives sont des vastes rumeurs, blagues, et actualités décalées, à ne pas prendre au pied de la lettre. En revanche la journée internationale de la bière c’est bien le 4 Août.