Le sac banane dans les fausses tendances de la semaine

Une tendance qui ne donne pas la banane

Avant, ceux qui portaient un sac banane étaient considérés comme des ringards, et aujourd’hui les ringards c’est ceux qui n’en portent pas. En effet, la “banane” est de nouveau à la mode, mais bon, ce serait pas plutôt encore une fausse bonne idée ?

banane
© The Dadbag

La banane est un accessoire très ancien. Dès le XVème siècle, on peut retrouver des traces d’accessoires proches de la banane : la « chatelaine », qui se portait à la ceinture. Mais le sac banane comme on le connait aujourd’hui s’est plutôt fait connaitre dans les années 1990.

banane
© Terry Dresbach

Les danseurs l’utilisaient de façon utilitaire pour pouvoir bouger plus librement, et aussi pour ranger leurs substances illicites en toute sécurité. Mais petit à petit, la banane est devenue très has-been. On la voyait plutôt portée par le genre de mec beauf, qui la gardait toujours sur lui lors de la buvette de la fête du village. Encore une fois, on adule aujourd’hui ce dont on se moquait à l’époque.

banane
© Metafrost

Si la banane revient aujourd’hui en force, c’est parce que depuis quelques années, il y a un regain d’intérêt pour la mode des années 1980 et 1990. On est justement en plein dans cette tendance, entre les baskets à plateformes, ou les marques du style Fila, Champion ou encore Calvin Klein. Il y a une autre raison qui explique le retour de la banane, c’est la tendance utilitaire. Avant, il fallait choisir entre confort et style, aujourd’hui, on peut mêler les deux sans aucun soucis.

banane

La banane a en effet un énorme potentiel fashion, et c’est d’ailleurs un accessoire unisexe, abordable alors à tout le monde. Les plus grandes maisons de haute couture la revisitent sous toutes ses formes. Que ce soit Kenzo, Balenciaga, Gucci ou Louis Vuitton, la banane fait fureur dans le monde de la Haute Couture, et tout le monde se l’arrache. Comme quoi, ce qu’on pourrait appeler l’underground se livre désormais sans hésiter aux griffes du luxe mainstream.

banane
© Imaxtree

Anna Venet

À LIRE :   NO NAME : le lookbook acrobatique de l'été