Tu connais la poutine, ce plat traditionnel québécois ?

La poutine : Le Québec dans ton assiette !

poutine-photo-1

Alors au risque de te décevoir dès le début, cet article ne contient pas la blague de « c’est Vladimir qui a inventé la Poutine » #onvautmieuxqueça. En revanche je vais te révéler un secret tellement énorme que j’aurais pu titrer ce papier « Incroyable ! Tu ne vas pas en croire tes yeux » ou « ce que tu vas lire va t’étonner ! » si pour ce dernier c’était un article sur les tétons #freethenipples ou les teutons. Mais n’en déplaise à nos amis allemands, la poutine est un plat québécois.

Alors petit rappel pour ceux qui ne savent pas ce que c’est (et pour faire un peu de teasing aussi).

Deux points à la ligne, définition : La poutine est un mets de cuisine québécoise composé de trois éléments dans sa forme classique : les frites, le fromage cheddar en grains et la sauce brune. Libre à toi de rajouter des ingrédients supplémentaires ensuite.

Voilà maintenant tu sais tout (ne me remercie pas j’ai tout pompé sur Wikipédia).

poutine-photo-2

Bref, un plat en apparence simple et fortement appétissant.

Moi-même, ayant à une ou deux reprises picoré dans l’assiette de mes amis (oui je picore cherche pas t’as tort), j’avais trouvé ce mets fort sympathique quoiqu’assez éloigné de ce que je connaissais jusqu’à présent car trop habitué aux plats méditerranéens de Môman.Et là tu vas me dire «  c’est bien beau que tu nous racontes ta vie dont on se tamponne allègrement, mais ça serait bien que tu en viennes au cœur du sujet ! » Ce à quoi je répondrais « Calme-toi l’ami, c’est moi que j’écris et je fais ce que veux (même avec la syntaxe).

À LIRE :   Les incontournables d'un road trip en Andalousie

Mais comme tu as été patient voici ce fameux secret transmis directement par un ami québécois : La poutine c’est déjà bon de base mais c’est encore meilleur quand il fait froid ou que tu es saoul !

BOUM ! MINDBLOWING ! REVELATIONS ! Exit la théorie de la terre plate, du nouvel ordre mondial ou autres conneries du genre ! #poutinegate

poutine-photo-3

J’en fais actuellement l’expérience et c’est bien vrai ! En dégustant mon plat, j’ai l’impression qu’un gros ours tout poilu et tout doux me fait un gros câlin en me chuchotant à l’oreille : « ça va mieux hein ?! Reprends en encore ça va te faire du bien » et le pire c’est qu’au moment où j’écris ces lignes, ben j’ai pas du tout froid…à toi d’en déduire le reste !

poutine

Allez et à la tienne !