Plastic Jesus dégomme la société avec son street art engagé

Critique corrosive et humour noir dans un bel art

Plastic Jesus est un artiste anglais exilé en Amérique. L’ancien photojournaliste couvrait les événements chauds de la planète, mais sa frustration trouva remède avec l’art urbain. Plastic Jesus n’est pas un anarchiste mais aimerait voir des changements ici et là, peut-on lire sur son site. Son travail consiste davantage à faire briller une petite lumière dans certains coins sombres de la société, puis revenir en arrière et regarder les réactions et opinions.

street art street art street art

 

De sa bombe, il décharge des événements qui l’interpellent en ne prenant surtout pas de pincettes. Direct et agressif, son travail n’en manque pas moins d’humour, même quand il évoque l’immigration, l’argent, la drogue, les célébrités.

À LIRE :   MTO : graff so realistic, so French, so good
street art

 

street art street art

Plastic Jesus s’est également essayé à l’œuvre politique, en érigeant par exemple un mur autour de l’étoile de Donald Trump sur Hollywood Boulevard. Les autres célébrités en prennent aussi pour leur grade. Son fameux slogan Stop Making People Famous dénonce notre aveuglement et idolâtrie. « Je n’ai rien contre les Kardashians ou Kanye, car NOUS sommes les personnes qui les rendent célèbres ». Personne n’échappe au viseur de Plastic Jesus !

street art street art street art
Publicités