Urbex et architecture

Retour sur les bancs de la fac

Article Open Minded x RADAR.ST

Fermée en 2004, l’École d’architecture de P****-L* D****** à N******* reste abandonnée ouvrant le passage aux urbexers fan de street art. Les graffeurs se sont réappropriés ce fleuron de l’architecture métallique française des années 70.

architecture

Vitres cassées, mobilier délaissé, l’École d’archi de N******* ne ressemble plus à ce qu’elle était. En 1971, les architectes Jacques Kalisz et Roger Salem ont réalisé ce bâtiment en s’inspirant de la biologie cellulaire. En triplex, les étages se découpent en modules carrés qui s’emboitent, s’empilent et se juxtaposent.

architecture architecture

Située en bordure du parc A***** M******, l’ancienne fac est susceptible d’être inscrite au titre de Monuments historiques depuis 2005. Le fils de Jacques, Serge Kalisz, s’emploie à protéger ce bâtiment architectural. Sa dernière lettre adressée au ministère de la Culture date de décembre 2015 à l’attention de Fleur Pellerin. Depuis des années, Serge lutte pour réintégrer ce bâtiment, identité patrimoniale de la ville de N*******.

À LIRE :   DANA MAXX BY DANA-MAX POMERANTZ
architecture architecture architecture

5 ans plus tôt, le Groupe Alain Ducasse présentait un projet de transformation de l’école en campus dédié aux arts culinaires et aux métiers de la restauration. Pas de pot, il tombe à l’eau. L’école est aujourd’hui un terrain de jeu pour les adeptes des explorations urbaines où cages d’escaliers, murs et poutres sont recouverts de peinture à la bombe.

architecture architecture architecture architecture architecture