Urbex au Japon

Exploration urbaine au pays du Soleil-Levant

Haikyo signifie ruine en japonais. Jordy Meow, photographe français vivant au Japon depuis plus de 10 ans, est adepte d’exploration urbaine et de visite du Japon en dehors des sentiers battus. Jordy a écumé les spots d’urbex depuis 2009 en France et dans le monde entier, et privilégie sa patrie d’adoption pour ses récentes virées, qu’il présente dans son livre Nippon no Haikyo : Vestiges d’un Japon oublié

Epaté par ses photographies qui exposent une autre facette du Japon, Open Minded te présente ses 5 coups de cœur des explorations de Jordy Meow.

 

Mine de Kamioka

Ouverte en 710, la mine de Kamioka était l’une des plus productives au monde pendant la seconde guerre mondiale. Elle produisait en masse du zinc, plomb, argent et minerai de fer, mais ferma en 2001.

urbex urbex urbex

 

Nakagin Capsule Tower

Construite en 1972, la tour n’est pas vraiment abandonnée et est largement photographiée pour son architecture des plus étonnantes. Deux tours de béton armé contiennent 140 capsules individuelles, modulables selon les projets d’origine. Si certaines des capsules sont occupées, le bâtiment connaît les affres du temps et pourrait être victime d’une future démolition à cause de son fort taux d’amiante et délabrement bien avancé.

À LIRE :   Urbex dans un supermarché underground
urbex urbex urbex

 

Musée du sexe : Maison des Trésors Cachés

Au Sud du Japon, les excentricités et fantaisies prennent vie dans le musée du sexe, fermé en 1997. Une décoration phallique dans le temple du plaisir.

urbex urbex urbex

 

 

La Villa Rouge

Entouré par une forêt de bambou, l’imposant bâtiment apparaît. Contrastant avec le style architectural des maisons japonaises, il semblerait que de riches familles aient souhaité construire de somptueuses demeures à l’aspect occidental.

urbex urbex

 

Strip-Club de Yubara

Au bord de la route, les escaliers mènent vers un lugubre endroit de piètre qualité. Mais l’intérieur est étonnement bien conservé et jouissif.

urbex urbex urbex

 

Photographies : tous droits réservés Jordy Meow