Hashima, l’île fantôme japonaise

Hashima

Hashima, l’île de James Bond

Hashima, aussi appelée Gunkanjima (île navire de guerre) situé à une vingtaine de kilomètres de Nagasaki est une île abandonnée ayant connu son heure de gloire puis le déclin.

Après la découverte d’une mine de charbon, l’île se peupla de travailleurs. Une véritable ville avec toutes les infrastructures possibles s’y implanta. Sur 480 mètres de long et 160 de large, elle fut le lieu le plus densément peuplé du monde à une époque avec pas moins de 5000 habitants. Mais la baisse d’activité due à l’émergence du pétrole entraîna le départ des derniers habitants en 1974.

Hashima

Depuis, l’endroit inspira Christopher Nolan dans Inception, et l’équipe de Sam Mendès y tourna des scènes de Skyfall. Après le succès de James Bond, Hashima connut un regain d’intérêt.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’île fut un site de crime de guerre. Le Japon occupant la Corée, força 800 travailleurs coréens à travailler d’arrache-pied dans des conditions déplorables.

Jugée dangereuse, Hashima était interdite d’accès jusqu’en 2009. Comme souvent, la nature y reprit ses droits, engloutissant la forteresse de béton armée. Les conditions climatiques, comme le passage de typhons, accéléra le délabrement des lieux.

À LIRE :   La pub incompréhensible de la semaine - Sherpa
Hashima

Elle accueille désormais les touristes qui la visite, mais seulement un parcours aménagé très limité (partie violette de l’image), loin des endroits les plus étonnants et inquiétants. Autre solution, soumettre un projet à la mairie de Nagasaki, même s’il y a de fortes chances que la requête soit rejetée. Pour les plus périlleux, tu peux toujours essayer de visiter l’îlot illégalement, mais classé au patrimoine de l’UNESCO et victime de son succès touristique, c’est quasiment devenu impossible.

Hashima

Si tu n’as pas le budget pour voyager au Japon, tu peux toujours remercier Google. Un « Google trekker » a été chargé de visiter les lieux, muni d’un appareil photographiant à 360. En deux heures il cartographia l’île, pour régaler notre appétit visuel, à visiter ici.

Un endroit chargé d’histoire où le silence règne. Absent de toutes traces humaines, même les artistes ne se sont pas emparés de l’endroit. Bienvenue à Shutter Island !

Hashima Hashima Hashima Hashima

 

Solenn Cordroc’h

Publicités