Tragédies : « Parce que la communication est un vrai drame »

Tragédies

La communication a son Gorafi avec Tragédies

On connaissait le Gorafi, verlan du Figaro, qui détourne l’information pour notre plus grand plaisir. Maintenant nous avons Tragédies.
Inspiré de la typographie – et même plus qu’inspiré car elle est exactement la même -, de Stratégies, l’hebdomadaire couvrant l’actualité marketing, marques, médias, Tragédies s’empare à son tour de l’actualité pour la mettre à sa sauce.

Les articles sont plutôt bien construits, ils pourraient même être convaincants sans savoir la véritable visée du site. Mais attention, l’info fournie par Tragédies n’est absolument pas à prendre au sérieux, et le ton grinçant, parfois employé dans certains articles, dénonce en fait une réalité bien loin de ce que l’on pourrait imaginer. « Parce que la communication est un vrai drame », c’est le slogan arboré par le site, qui nous annonce la couleur.
Tragédies est un projet participatif, c’est-à-dire que n’importe qui peut être contributeur et reste anonyme. Tout le monde y prend pour son grade, de Bolloré à Europe 1, en passant par Havas.

Alors si toi aussi, tu méprises la communication, ce monde surfait issu d’un système capitaliste destructeur – sans exagération aucune vous l’aurez remarqué -, ou si au contraire tu l’adores, tu peux contacter le site pour leur envoyer tes idées.

La page Facebook c’est ici, tu peux aussi les suivre sur Twitter, et le site officiel c’est là.

 

Tragédies

 

 

Tragédies